le-mariage-sponsorise

Des prestataires qui offrent partiellement leurs services en échange de visibilité pour leur enseigne, le mariage sponsorisé se développe à toute allure. Oui à un mariage moins cher pas forcément cheap !

Depuis que vous avez dit « Oui » vous vous écriez continuellement « Non, non, non, non » en relisant le montant global TTC de l’opération. Le romantisme de sa demande vous a frappé en plein cœur mais la réalité, elle, vous frappe en plein visage. On compte en moyenne 12.000€ pour organiser un mariage en France. En ce jour unique (a priori) et mémorable (on l’espère), pas question de mégoter. Les petits plats doivent être dans les grands.

La bague pas encore au doigt, voilà qu’il faudrait déjà faire des compromis ! Réduire la liste des invités… Impossible ! Faire l’impasse sur l’arrivée en calèche,  non ! Le départ en voiture d’époque, non ! Les ballotins de foie gras, non ! La fontaine de chocolat, non ! La robe dont vous avez toujours rêvé, certainement pas ! Alors servez-vous de cette arme à l’origine même de toutes vos envies : le marketing.

Tout est business

Arrivé des US, le mariage sponsorisé séduit les couples qui veulent un mariage moins cher – il permet 20 à 50 % d’économie – et qui ont le goût du challenge et du contact. « Trouver des sponsors et mener des actions de communication demande un investissement de temps et beaucoup de pugnacité » explique Ombeline, premier mariage sponsorisé d’Ardèche. Mais le mariage sponsorisé n’est pas un mariage gratuit car même si votre amour n’a pas de prix, il faudra en négocier un avec vos prestataires qui attendent de leur côté un retour sur investissement. « Il faut réellement développer une vraie relation avec le prestataire. L’idée est que les deux parties soient gagnantes » insiste Ombeline.

« Pour notre mariage, nous avions près d’une dizaine de partenaires qui nous ont sponsorisés. Du traiteur à la robe de mariée, la créatrice de bijoux en passant par le DJ ou même l’organisatrice de mariage, les fleuristes… » – Ombeline.

 Amour à vendre

« A combien estimez-vous votre amour ? ». Evidemment il y aura toujours des rabat-joie pour trouver le procédé trop « commercial ». L’idée est novatrice et risque d’en déranger plus d’un. Pourtant, quoi qu’il arrive, organiser un mariage demande de gérer un budget et de négocier des prix donc dans le fond ça ne change pas grand-chose. Sur la forme non plus d’ailleurs si c’est bien fait ! Un site web ou un blog dédié à l’opération sur lequel vous arriverez à créer du trafic est l’un des éléments essentiels de la visibilité que vous pourrez apporter à vos sponsors. Logos discrètement imprimés sur le programme et la carte de remerciement, présence sur un petit stand dédié sur le lieu de la réception le jour J. Objectif, présence discrète mais concrète!

Il faut également savoir poser quelques limites à vos partenaires qui, même bien intentionnés, pourraient vouloir prendre trop de place. Non, faire lire un slogan publicitaire au prêtre pendant la messe n’est pas envisageable. Certes, vous avez atteint votre but mais c’est le seul point commun avec un match de foot, il est donc impossible de logoter votre robe de mariée.

 Si le mariage sponsorisé est une idée novatrice et astucieuse, elle est terriblement chronophage. L’effet « nouvelle tendance » l’amène à être surmédiatisé, un point intéressant pour les sponsors mais qui risque de passer avec le temps. Alors, si vous avez l’âme commerciale et quelques notions de web, ne perdez pas de temps (puisque c’est de l’argent) et soyez les prochains à faire sponsoriser votre équipe gagnante !