retrorunningAprès le barefoot (la course pieds nus), la dernière tendance en matière de course à pied, c’est le rétro running. Un nouveau phénomène  qui nous met la tête à l’envers !

Retrorunning, kesako ?

Non, le retro running ne consiste pas à courir vêtu de son « jogging » flottant orné de ses bandes multicolores jaunes, roses et vertes, façon années 80. Quoi que le fluo est utile pour courir la nuit…

Il ne s’agit pas non plus de courir avec sa collection de vêtements vintage.  Quoi que pour faire un  501 encore serré, ça peut être pas mal…

Je vous vois venir, vous croyez avoir trouvé. Mais oui, bien sûr!  Il suffit de s’équiper d’une casquette munie de rétroviseurs. Super pratique pour estimer sa position face aux concurrents. Non, encore raté !

S’agirait-il simplement de courir avec nostalgie en se remémorant les souvenirs de notre enfance (pas si) lointaine? Pas exactement, mais il faut en effet regarder en arrière pour pratiquer le retro running.

Le retro running ou backward running, consiste simplement à … courir en arrière.

Drôle d’idée ? En fait, cette pratique aurait de nombreuses vertus  démontrées par plusieurs études et relayées par des média influents. Elle permet d’augmenter la quantité d’air dans les poumons car elle stimule mieux le système cardio vasculaire. Elle réduit les problèmes d’articulations bien connus des coureurs. En courant sur la pointe des pieds, cette pratique inversée du jogging nécessite moins d’appuis.

Elle aide à redresser la colonne vertébrale car le corps est plus équilibré. Elle fait dépenser plus de calories car elle est moins fatigante et permet de courir plus longtemps. Enfin, elle permet de gagner en endurance et en puissance. Avec tout ça, il y a de quoi convertir plus d’un coureur non ?

Retrorunning worldwide

En France le retro running est méconnu et parfois moqué mais au Royaume Uni, des courses de retro running sont régulièrement organisées. Cette nouvelle tendance de running connait aussi ses adeptes en Belgique, en Allemagne aux US, au Mexique et en Inde.

[embedplusvideo height= »477″ width= »600″ standard= »http://www.youtube.com/v/VGOFQ3jIH5o?fs=1″ vars= »ytid=VGOFQ3jIH5o&width=600&height=477&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=0&chapters=&notes= » id= »ep1494″ /]

Une fois que vous aurez acquis la technique, votre objectif sera de battre le recordman du 4x100m, l’allemand Sebastian Krauser. Voici un aperçu du style à adopter :

[embedplusvideo height= »477″ width= »600″ standard= »http://www.youtube.com/v/FNNB0fuhaXs?fs=1″ vars= »ytid=FNNB0fuhaXs&width=600&height=477&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=0&chapters=&notes= » id= »ep9436″ /]

 

Enfin, c’est dans les services marketing de la chaussures de sport qu’on se frotte les mains.  Si la tendance prend et se développe, il faudra revoir la chaussure de course « traditionelle » en fonction des appuis  et de la repartition du poids du corps et créer un modèle adapté au retro running. Après la chaussures de trail, la légère pour la compétition, la barefoot, peut-être bientôt courrez-vous acheter la reverse shoe ?