La laine, le crochet, le tricot, rétro ? Il semblerait que non. Cannelle Delieutraz, créatrice Annécienne, nous prouve le contraire avec ses créations colorées, stylées, parfois sages, mais toujours avec un ‘brin » de folie.

Sa grand-mère tricotait au coin du feu, Cannelle n’a pas de cheminée, mais c’est à la laine qu’elle met le feu. La créatrice dépoussière l’image érodée du tricot. Couleurs, matières, procédés de création affluent pour donner vie à de nombreux vêtements et accessoires.

A BAS LES PATRONS !

My creation en laine-4Cannelle travaille en libéral et ce n’est pas par hasard. Partir hors des sentiers battus, ne pas suivre le troupeau, Cannelle n’aime pas les patrons. “Je travaille sur le mode essai/erreur”. Une création en tête, elle commence à crocheter ou à tricoter sans suivre de plan bien précis. Laine, coton, acrylique, métal, perles défilent entre ses doigts. En résulte parfois un mouton à 5 pattes. Il lui faut alors défaire, refaire, mais elle ne lâche rien, surtout pas ses aiguilles. Cannelle reste toujours émerveillée par la finalité, même s’il aura fallu beaucoup y travailler.

My creation en laine-2Résultat : des pièces uniques, 100 % originales. Ce qui l’amène au tricot, puis plus tard au crochet : “c’est ce besoin viscéral de créer, de m’exprimer librement”. Pour une orthophoniste, c’est un comble, non ? Mais revenons à nos moutons. La création d’accessoires reste son plus gros défi. “Quand on travaille sans modèle, trouver la bonne technique, les bons matériaux est un vrai challenge”.

100 % PURE ADDICT

My creation en laine-3L’appartement de Cannelle s’est transformé en laboratoire de recherche et développement. Des cache-pots emmitouflés, les chaises portent leurs chaussons de laine, la coque de son i-phone est au chaud dans son étui crocheté, comme un pied de nez à la modernité, le miroir du salon y est passé lui aussi ! Cette année, même le sapin, imaginé en 3D, était confectionné en laine… Tricoter est méditatif, mais surtout 100 % addictif. Les heures défilent, les fils parfois s’emmêlent. “Ne pas se braquer, tirer parti de ses erreurs” de vraies leçons de vies à l’école de Cannelle. La créatrice se lance dans des réalisations plus farfelues les unes que les autres : une langue crochetée, des événements Yarn bombing ou tricot de rue, un slip pour homme en tricot…

Sa douce folie et sa fibre, elle les transmet via son blog. “Un besoin d’écrire, de mettre en valeur mes créations, d’avoir un retour mais aussi de transmettre le résultat de mes recherches”…

+ d’infos : my-creations-en-laine.com