La mode est un éternel recommencement. Un petit détour par les 30 glorieuses pour cette saison automne-hiver 2011-2012, ça vous dit ?
C’était le début d’une nouvelle ère dans le code vestimentaire des femmes, plus libérée, plus funky, un nouveau chapitre s’ouvrait (enfin) pour les femmes et la mode. C’était les sixties and it’s back !

Des robes oui, mais courtes !

On aime porter ces robes fluides qui ne frustrent plus notre liberté de mouvements. Côté jean, votre bootcut rappellera aisément le patte d’eph’ de l’époque.
On adopte la mini jupe sans complexe sans que celle-ci ne trahisse une faute de goût. On dévoile ses jambes sans toutefois oublier de couvrir sa tête d’un large bandeau. On ose le retour aux années collèges avec son apanage de robes, bien au-dessus du genou et à l’allure faussement studieuse. Pour les finitions, on anime sa tenue en arborant des collants hauts en couleur ; orange, vert, rouge, mauve puis bleu. Enfin pour vos pieds, vous serez vernies, si vos anciennes bottes le sont aussi.

Formes géométriques ou couleurs ? Et pourquoi pas les deux ?

Le graphique n’est plus réservé au web 2.0, les motifs géométriques ont la part belle sur nos tissus. On s’habille d’un rien avec une robe trois trous en trapèze façon Courrèges et il devient quasi impossible de tourner en rond avec cette avalanche de motifs géométriques : losanges, damiers, rectangles…

Vive le psychédélique et ses couleurs chatoyantes qui égayent nos garde-robes hivernales et peu importe la grisaille quand on porte autant de formes et de couleurs ! Une fois votre tenue finalisée, jetez un coup d’œil dans le « retro », votre nouveau style sixties fait des émules, à coup sûr !

[Pour pousser le concept jusqu’au bout, à la piscine, plongez tout droit dans votre monokini, mais là, on ne répond plus de rien…]